Axxam Musique Listes Chanteurs Anthologie Nouara - La femme Kabyle et ses problèmes

A l'affiche

rien à afficher

Deg Tazetta

Ma page perso sur Daily Motion Site web de Henri de kabylie Page perso de Djam Kabyle  sur Daily Motion Page perso de SEWWAMEN Page perso de Tamazight n Jerjer Journal Le Matin Journal - Liberté Journal - El Watan Journal - La dépêche de kabylie La Kabylie Aokas Forum Actif Kabyle FM Radio Histoire du village Ighil Imoula

Agenda

<< Juin 2017 >>
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
 
Nouara - La femme Kabyle et ses problèmes PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Menouar   
Dimanche, 25 Mai 2008 20:22

Share

PwdByEddie

Partager

 

 

 

Plaisir de l’oreille, plaisir de l’esprit, plaisir du cœur, telle est la formule qui vient tout naturellement pour parler de ce disque de Nouara.
Sa voix pure et claire enchante chaque vers de ces poèmes. Mais si l’art de Nouara s’affirme une fois de plus, la chanteuse kabyle ne chante pas uniquement pour le plaisir.
L’art pour l’art ne la concerne pas. La vie fuse et éclate dans chaque mélodie, problèmes de femme, problèmes du déraciné, problèmes de la terre.

Les pleurs et la nostalgie de la  femme abandonnée :

Tit ik yezran
Tu es loin de ma vue et mon cœur ne cesse pas de te voir …

Loujabik
Ta réponse quand vient la nuit comme un couteau vrille le cœur …

La solitude plus durement ressentie quand tombe la nuit et se calme la vie :

 Sigh elmesbah
…Mon lit est de soucis, ton nom couvre ma couche,
Ta présence est dans chaque lieu …

La séparation :

Nemfaraq
Ton ombre hante tous les recoins et les murs m’ont répété :
Pourquoi tu es parti !

Amek it-ebgham oul
J’attends au seuil de la porte, peut être viendra-t-il ?

La femme est l’éternelle perdante au jeu de l’amour et de la vie.
Mais l’ordre ancien est détruit, l’ordre nouveau se cherche encore et dans une société qui n’est ni traditionnelle, ni occidentale, ni orientale, la femme est au centre de tous les bouleversements. Elle aspire désormais à assumer ses responsabilités et ses droits.
Et c’est un cri de révolte que lance Nouara dans :

Technam
Vous avez tous chanté ma beauté,
Chanté aussi ma bonne éducation,
Nul ne s’est souvenu de mes droits,
Et suis considéré comme bétail,
Maintenant que s’ouvre mes yeux,
Je demande justice.
Un jour, on m’épousa,
Je me dis que ma vie s’adoucira,
Je devins comme une étrangère,
Et n’eus jamais part à rien,
Vous ne pensez à Tassaâdit,
Que quand il s’agit de vous servir.
Jusqu'à quand cela durera-t-il ?
Jusqu'à quand l’injustice sera-t-elle bannie ?
Quand viendront les lendemains heureux ?
Quand donc parlera la vérité ?
Quand sortirai-je de cette tombe ?
Quand mon soleil se lèvera-t-il ?

Dans sa conscience aiguë de ses problèmes, Nouara reste cependant lucide et elle ne peut et ne veut évoluer que dans sa société :

Timsaâraqt :
Tu es mon fils et je suis ta fille, et nous avons failli nous oublier,
Tu es devenu étranger dans ton pays,
 

Et c’est pourquoi dans son chant résonne le puissant appel de la terre :

Thakemmicht
Mais je détiens toujours son âme,
En quelque lieu que tu sois,
Et jamais n’accepterais son extinction,
Si étrange que soit ta langue
Tu auras ta part en héritage.

Nouveau et ancien emmêlés, passé et futur entrelacés, le chant de Nouara est à la charnière des grands problèmes de notre temps.
Dans un monde dont la conscience s’éveille peu à peu aux réalités d’aujourd’hui, la femme kabyle essaie d’appréhender cette réalité dans sa propre langue.
Le cheminement de Nouara dans le domaine de la chanson pourrait à plus d’un égard être qualifié d’exemplaire. Qu’a ses débuts, on est pu noter son originalité ou remarquer sa voix, ou bien plus, ce cachet de jeunesse très particulier dont son empreints tous ses chants : cela pouvait relever du hasard ; mais que cette originalité ait été de plus en plus recherchée, sans jamais cesser d’être l’objet de recherche, voilà qui est nouveau et qui permet d’espérer.

Chaque chant de Nouara, par le niveau artistique auquel il s’élève et par les possibilités qu’il dévoile est un gage de confiance, confiance dans les siens et confiance dans l’avenir.

Oui Nouara ! Dans ton domaine, notre peuple, assurément, mérite mieux que ce qu’on a pris l’habitude de lui offrir aujourd’hui.

Il faut lui redonner confiance et c’est à lui, en dernier ressort, qu’appartient le mot de la fin.

AMRANE.

NOUARA 75 : La femme Kabyle et ses problèmes.

Face A :  

01 - Tit ik yezrab [NOUARA]
02 - Nemfaraq [Cherif XEDDAM]
03 - Amek it-ebgham oul [Rachid MEZIANE - ABDERRAHMANE]
04 - Loujabik [Rachid MEZIANE – Hamid MJAHED]

Face B :

01 - Technam [Ben Mohamed – Hassan ABBASSI]
02 - Sigh Almesbah [Ben Mohamed – Hamid MJAHED]
03 - Timsaâraqt [Rachid MEZIANE – Hamid MJAHED]
04 - Thakemmicht [Cherif XEDDAM]

 

 

 
Copyright © 2006-2017 Tadukli - Azul fellawen. Ansif yiswen - Tous droits réservés.
tadukli.fr - tadukli.free.fr - Musique Kabyle
 

imeddukal en ligne

Nous avons 37 invités en ligne